Dans un communiqué du 24 mai 2022, Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l'insertion a annoncé que les aides à l'apprentissage et l'aide exceptionnelle au contrat de professionnalisation seront prolongées jusqu'à la fin de l'année 2022.


Un dispositif exceptionnel pour sauver la formation

 

Une aide calculée pour alléger les employeurs

  • L’embauche d’un apprenti âgé de 15 à 20 ans,  ne représentera aura aucun coût (salaire et charges sociales) pour l'entreprise.
  • L’embauche d’un apprenti âgé de 21 à 25 ans, représentera un coût de 175€ par mois pour 151 heures de travail.

 
 

Une aide revalorisée

Le montant de l’aide est fixé selon l’âge de l’apprenti : 

  • 5.000 € pour l’embauche des apprentis mineurs de 15 à 18 ans.
  • 8.000 € pour l’embauche des apprentis majeurs de 18 à 30 ans.
    Jusqu’à 29 ans pour les contrats de professionnalisation.

Une aide étendue 

Cette aide à l'embauche concernera tous les apprentis de l’EPMT : 

  •  Préparant un diplôme du CAP au Master. 
  • Signant un contrat d’alternance entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2022.
 

Les entreprises de 250 salariés ou plus peuvent bénéficier de l'aide si elles respectent l'une des deux conditions suivantes

Atteindre au moins 5 % de contrats favorisant l'insertion professionnelle :
  •  au 31 décembre 2021 pour les contrats conclus entre le 1er juillet et le 31 mars 2021 ;
  •  au 31 décembre 2022 pour les contrats conclus entre le 1er avril et le 31 décembre 2021 ;
  •  au 31 décembre 2023 pour les contrats conclus entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022.

Atteindre au moins 3 % d'alternants (contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) et avoir connu une progression de 10 % d'alternants :
  • au 31 décembre 2021 pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er juillet et le 31 mars 2021 ;
  • au 31 décembre 2022 pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er avril et le 31 décembre 2021 ;
  • au 31 décembre 2023 pour les contrats conclus entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022.

Si ces objectifs ne sont pas atteints, les sommes perçues devront être remboursées.
Elle est versée mensuellement, avant le paiement du salaire à l'apprenti, pendant la première année du contrat d'apprentissage ou du contrat de professionnalisation.

 
 

Une mobilisation territoriale

  • Une mesure qui permettra à chaque jeune qui a fait un vœu via Parcoursup ou Affelnet pour aller en apprentissage, d’avoir une place assurée en entreprise.
  • Tous les acteurs locaux (régions, départements, Pôle emploi, etc.) seront mobilisés pour vérifier que ce soit bien le cas.

Un équipement informatique offert aux apprentis

  • L’exécutif prévoit d'améliorer l'accès aux technologie pour pallier la fracture numérique.
  • Ainsi, les centres de formation pourront financer, via l’aide au premier équipement professionnel, l'achat d'ordinateurs portables ou de tablettes à destination des apprentis.
 

En savoir plus sur l'aide aux employeurs

  • Sur le site travail-emploi.gouv.fr
 

Recrutez votre prochain talent

30/06/2022