L’outil de liaison électronique pour lequel nous avons opté à l’École de Paris des métiers de la table est un outil de suivi, obligatoire dans le cadre de l'apprentissage.

Cette version électronique du carnet de suivi format papier répond à une démarche de qualité grâce à ses multiples avantages : gain de place, préservation de l’environnement, stockage et préservation des informations dans le temps.

En se connectant sur le site de l’école http://www.epmtth.org les acteurs de l’apprentissage – entreprises, formateurs, tuteurs – disposent d’un espace personnel sécurisé qui leur permet de mieux communiquer autour de l’évolution de l’apprenti durant son apprentissage.

L’apprenti

Au cours de sa période de formation au CFA, l’apprenti dispose d’une heure en salle informatique pour saisir les activités réalisées dans les différentes matières au cours du regroupement.

Le Maître d’apprentissage

A la rentrée, un code et un identifiant sont attribués et envoyés à chaque maître d’apprentissage qui peut ainsi avoir accès aux informations importantes concernant son apprenti : notes, appréciations des formateurs.

Le Maître d’apprentissage se connecte au site de l’école et active l’onglet employeurs recruteurs puis active le lien votre portail employeur dans le menu déroulant.

 A la fin d’une période en entreprise, il peut saisir une appréciation concernant son apprenti sur l’outil de liaison.

Les formateurs

Ils évaluent les apprentis à chaque regroupement. Dans AURANET, le lien outil de liaison est visible dans la rubrique Suivi pédagogique.

Le formateur active le lien Evaluations Bilans. Il sélectionne la section, la période et la matière à évaluer, puis saisit une appréciation pour chaque apprenti, en prenant soin de cocher un item correspondant à son évaluation (non évaluée, Maîtrisée, Bonne, Moyenne, Mauvaise, Absence).

Les parents

Les parents ont accès à l’ensemble des informations en se connectant au site de l’école. A partir de l’onglet  Apprentis-parents, ils sélectionnent la rubrique Cours, carnet, notes, assiduités, CV…

Leur code est le même que celui de leur enfant.