INITIADROIT 

Le Droit à l'EPMT

InitiaDROIT est une association d’avocats bénévoles, créée en septembre 2005 et reconnue d’Utilité Publique. Les avocats qui s'impliquent dans la démarche mise en œuvre par Initiadroit ont pour mission de faire découvrir le droit aux élèves. Pour ce faire, ils interviennent dans les établissements scolaires qui le souhaitent, notamment dans le cadre des cours d'enseignement moral et civique. En présence des enseignants, ils suscitent un dialogue direct avec les élèves autour de questions juridiques mises en lumière par des cas pratiques (les discriminations, l'usage d'internet, les drogues...). Au cours de ces interventions, les jeunes prennent conscience que le Droit est partout présent et qu’il est indispensable à la cohésion sociale, clé de la paix civile.

En début d’année scolaire, les membres du corps enseignant reçoivent une liste de thèmes proposés par Initiadroit. Chaque enseignant sélectionne deux thèmes qui correspondent à ses choix pédagogiques. Une mise à jour des thèmes et des cas pratiques est effectuée chaque année pour se conformer au programme officiel d’Enseignement Moral et Civique et intégrer les suggestions des enseignants et des jeunes.

Par la suite, chaque avocat prend contact avec l’enseignant de la classe à laquelle il a été affecté et assure, bénévolement, deux interventions d’une heure ou deux chacune, selon le niveau des élèves (collège ou lycée).

Depuis 2007, InitiDroit intervient à l’EPMT, à l’initiative de Mme Badia Benali, enseignante en mathématiques au CFA. En 2017-2018, les thèmes d’intervention proposés sont :

  • Contrat et droit du consommateur 
  • Avoir 18 ans 
  • Le contrat de travail 
  • Le casier judiciaire 
  • Paix civile et liberté de conscience 
  • Substances illicites 
  • La violence dans la société 
  • Le devoir de solidarité (fiscal et social) 
  • L’argent : usage abusif 
  • La laïcité 

Ont été retenus et seront proposés cette année aux apprentis en BAC Pro :

Le contrat de travail - La violence dans la société - Le casier judiciaire.

Depuis 10 ans, ces interventions ont permis aux jeunes d’avoir un regard plus ouvert et parfois même positif sur certains aspects du droit liés au quotidien.