Sarah Moine,
Directrice de Croisière pour la Compagnie des Îles du PONANT 

Son parcours à l'EPMT

2002 - 2005 : Bac Technologique Hôtellerie- MERIDIEN MONTPARNASSE
2005 - 2007 : BTS Hôtellerie-Restauration option A - HOTEL GEORGE V

Sa carrière

En parallèle à mon statut d'apprentie, je travaillais en extra pour le RITZ****, Le Nôtre, l'hôtel du LOUVRE**** afin de compléter mon expérience dans l'hôtellerie de Luxe. Dès ma sortie du CFA en 2007 je suis partie en Australie à Perth où j'ai travaillé deux ans pour LOUIS VUITTON. Tout d'abord dans les réserves pendant 3 mois, puis nommée Responsable des Stocks de la boutique en décembre 2007, et un an après Responsable Clientèle jusqu'en 2010. Après cette expérience supplémentaire dans le Luxe et un bon niveau d'anglais, j'ai souhaité changer de ville. Je suis donc partie pour Hong Kong à la recherche d'une nouvelle expérience. J'ai été recrutée comme Assistance Chef de Réception au MANDARIN ORIENTAL Hong Kong où, au bout de quelques mois, j'ai obtenu le poste de Directrice de Nuit. Enfin, après un peu moins d'un an, on m'a proposé le poste de Responsable Clientèle pour l'ouverture du MANDARIN ORIENTAL Paris. Du haut de mes 23 ans j'avais le poste dont j'avais toujours rêvé, dans ma ville.

Puis, j'ai eu l'envie de repartir plus rapidement que prévu, je me suis dirigée, par curiosité, vers le monde de la croisière. La compagnie PONANT recrutait au poste de Responsable Clientèle. J'ai tenté ma chance, j'ai postulé et ai été retenue pour ce poste. Grâce à mon travail, j'ai obtenu le poste de Directrice de Croisière en charge des activités du bord, de l'animation, Réception, Boutique et d'une équipe de 20 personnes ... Je travaille avec un autre corps de métier qui est la Marine Marchande. C'est passionnant de découvrir de nouvelles et différentes choses ... J'embarque en moyenne 2x4 mois dans l'année. Lors des croisières, je ne dispose d'aucun jour de repos et mes journées de travail peuvent durer jusqu'à 12h. Mon planning varie selon les activités des passagers et je peux aussi profiter des escales pour visiter. Le reste de l'année, je suis en vacances aux quatre coins de la Terre. Avec ce poste, j'ai trouvé un bon équilibre entre voyage, travail et vie privée. Les navires PONANT ont une capacité de 132 cabines et offrent un service 5 étoiles. Notre clientèle est en majorité française mais nous avons de plus en plus de clients internationaux. À bord, nous devons parler deux à trois langues couramment. Pour ma part je maîtrise le français, l'anglais et l'espagnol.

Ses souvenirs

Dès le début, j'ai été convaincue par l'alternance. Quoi de plus réel que d'apprendre un métier en y étant confronté ? Faire mes études en apprentissage était le plus adapté pour me permettre de découvrir le monde de l'hôtellerie-restauration, et de savoir si le métier auquel je me destinais me plaisait. À mes débuts, j'étais plus orientée vers la restauration. Et je me suis finalement découverte une réelle passion pour le monde de l'hôtellerie (réception, relation clientèle ...). Je me souviens d'un départ un peu chaotique, mais les surveillants et les formateurs de l'EPMT m'ont vite remise sur le droit chemin. Je portais des habits inappropriés et je ressemblais plus à un garçon manqué qu'à une jeune fille de 14 ans qui allait travailler dans le monde de l'hôtellerie-restauration ... Tous ont su me donner l'envie d'aller toujours plus loin dans mon travail. Ils ont cru en moi et je n'oublierai jamais cette famille qui m'a fait grandir et devenir la jeune femme de 27 ans que je suis aujourd'hui. Les diplômes seront toujours un plus et les langues sont indispensables dans notre métier. Partir à l'étranger après les études est l'idéal à mon sens ! 

Ses projets 
Après avoir longé les côtes de l'Amérique du Sud avec le navire Le Boréal le mois dernier, je me dirige maintenant vers l'Antarctique à la rencontre des manchots ... alors que demander de plus pour le moment ? Je veux continuer les croisières pendant encore une ou deux années, puis repartir à l'étranger pour de nouvelles aventures ... Je pense à l'Australie ou pourquoi pas les États-Unis. Quoi qu'il arrive, je profite de chaque jour et de mes voyages autour du monde.