Julie Maignan,
Second de cuisine à Lyon

Son parcours à l'EPMT

2000 - 2002 : CAP Cuisine - EVERGREEN LAUREL HOTEL
2002 - 2003 : CAP Pâtissier et BEP Alimentation - STEFFAN SARL
2003 - 2005 : Niveau Bac Pro Alimentation achevé à l'École de Boulangerie-Pâtisserie 

Sa carrière

Après mes études de cuisine j'ai peiné à trouver du travail : soi-disant que je n'avais pas assez d'expérience. J'avais pourtant fait mon apprentissage en cuisine au sein d'un hôtel à Levallois-Perret et mes études de pâtisserie auprès de divers artisans. Cinq années d'apprentissage et ce n'est pas de l'expérience ...
Du coup, j'ai fait de l'interim. Étant en couple à l'époque avec un cuisinier qui travaillait dans un restaurant semi-gastronomique en coupure, les horaires de la collectivité nous arrangeaient bien ! J'ai donc signé mon premier contrat de commis de cuisine dans une entreprise nommée le GAM. Il s'agit d'un restaurant inter-entreprise de la banque BNP. J'ai adoré y travailler pendant deux ans, nous préparions 1200 couverts par jour.

En 2009, j'ai signé chez COMPASS groupe France. Le restaurant se situe au sein de la tour Total dans le quartier de la Défense. Avec près de 2600 couverts tous les midis, j'y ai gravi très vite les échelons grâce à mes aptitudes à diriger une équipe. Après deux ans d'expérience et une année sabbatique je suis devenue second de cuisine. J'ai également gérer 2 apprenties et 8 cuisiniers pour l'équipe du chaud. Aujourd'hui, je suis en congé parental, et j'adore le fait d'être au repos pour m'occuper de mes enfants. Mais mon travail me manque aussi, l'ambiance qui y règne et les gens avec qui je vis tous les jours : mes guerriers de la débrouille ! 


Ses souvenirs

Ce que je retiens de ma formation à l'EPMT ? Absolument tout ! Évidemment, mes souvenirs d'adolescente, mais surtout mon premier TP avec Monsieur Letellier : le désossage du poulet et le vidage !!! Nous étions une classe de 20 garçons et de 4 filles et j'étais la seule à vouloir mettre les mains dedans et à le montrer en exemple devant tous. J'ai immédiatement su que j'étais faite pour le métier de chef. Cette formation était pour moi un choix bien réfléchi car je ne voulais pas retourner en lycée général. Mon apprentissage à l'EPMT à été vraiment top. L'alternance m'a fait grandir et m'a aidé à me forger un caractère de battante. J'ai aussi rencontré dans ce CFA, de formidables amis avec qui nous partageons la même passion pour les métiers de bouche. Pour nos métiers, il faut savoir respecter la matière première et ses équipiers. On ne peut pas s'engager et s'épanouir, si on n'aime pas ce que l'on fait.

Ses projets

Je souhaite retourner vivre en Nouvelle-Zélande pour ouvrir ma petite boulangerie - salon de thé où l'on peut déguster le midi des plats français ... It's all about food, let's your dream come true !