Paris-Berlin

Echanges gastronomiques franco-allemand

La rencontre qui s’est déroulée du 17 au 24 septembre2017 à Paris a constitué la première phase d’un échange franco-allemand entre apprentis en boulangerie-pâtisserie parisiens et berlinois, et sera suivie d’une deuxième phase à Berlin du 5 au 12 novembre 2017.

Cet échange binational a pour participants et partenaires les centres de formation suivants : l’EPMT, l’Emil Fischer Schule, le Centre Français de Berlin, la Chambre des Métiers de Berlin et reçoit le soutien de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse.

Pendant ces deux phases, les apprentis travaillent en petits groupes franco-allemands pour créer une recette franco-allemande qui apparaîtra dans un carnet bilingue à la fin de l’échange. La première version réalisée à Paris sera perfectionnée à Berlin.

Les apprentis ont travaillé en groupes de trois ou quatre du mardi au jeudi pour concevoir et réaliser les productions suivantes, qui ont été présentées et dégustées le jeudi 21 septembre 2017 au salon Lafontaine :

  • Schwarzwälder Quasimodo (viennoiseries)
  • Zwiebelkuchen-Brioche et Baguettezopf  (pains et petits pains)
  • Paris-Berlin (tarte)
  • Cerise-Pistazie (entremets)
  • La femme Schoko (entremets)

Les invités ont beaucoup apprécié l’originalité et la qualité des recettes proposées par les apprentis.

Pendant le projet des animations linguistiques ont été menées tous les matins par Mmes Kalischer et Cabon du Centre Français de Berlin. Ceci a permis aux participants de faire connaissance, de créer une dynamique de groupe, d’apprendre quelques bases dans la langue étrangère et par conséquent cela a facilité la communication entre les apprentis.

Une offre culturelle variée a donné aux participants un aperçu de la vie et de la culture de l’autre pays, la découverte d’une autre culture étant une partie indispensable du projet.

Le groupe a visité ensemble le Musée du Chocolat, le Musée Picasso, le quartier du Marais en suivant un parcours culturel et gourmand, ainsi qu’une boulangerie-pâtisserie dirigée par une ancienne apprentie de l’EPMT. Ils ont également partagé deux dîners, et enfin un temps d’échange autour de spécialités françaises et allemandes au foyer de l’école, où résidaient les participants allemands.